Sablé cardamone, crème gingembre et myrtilles

IMG_5525Mon premier dessert sans gluten ni produits laitiers ! Jusqu’ici j’ai toujours mangé des produits de qualité, mais hélas trop riches. J’ai passé mes premières années auprès du meilleur cuisinier qui soit : Paul Clément dit Nono. Une enfance dans les collines provençales entre daubes de sanglier, pissaladières, riz crabes au safran, vols aux vent et j’en passe. Tout était délicieux. Ami avec un boucher et de formation boulangère, Nono cumulait tous les savoirs et moi je me régalais. Il a creusé sa tombe avec ses dents et il est parti bien trop tôt. j’essaie donc de rester un peu plus longtemps que lui sur notre planète et après avoir constaté une diversité de bobos liés à l’alimentation, je dois faire un virage. Donc j’apprend à cuisiner sans gluten, sans lait, et parfois sans oeuf. Voici donc ma première réalisation, mélange de recettes glanées au fil de l’internet et revisitée pour en obtenir les saveurs et la texture que je souhaitais.

Gingembre, cardamone, myrtilles : une tartelette de saison

15 juin 2015
Serves 6 tartelettes
Equipment
Mixeur à main ou blender. rouleau à patisserie, des culs de poules,
Prep time
20m
Cook Time
15m

Ingredients

  • 140 Grams
    Mix rustique - Mélange de farines sans gluten : fécule de pomme de terre, farine de riz, farine de sarrasin, gomme de guar et xanthane
  • 125 Grams
    poudre d'amande de qualité
  • 125 Grams
    huile de coco désodorisée
  • 30 Grams
    sucre de fleur de coco
  • 1
    Pincée de sel
  • 1
    Oeuf entier
  • De la poudre de cardamone
  • 200 Grams
    Tofu soyeux : pour la crème
  • 10 Grams
    environ de sucre de coco : goûtez et ajustez (pour la crème)
  • 1
    Centimètre de gingembre frais (crème
  • Myrtilles en quantité !

Instructions

  1. Réalisation des sablés
    En préambule, je le dis tout simplement, je n'ai pas encore trouvé le juste équilibre pour créer mon mélange perso de farines sans gluten, donc j'utilise une mélange déjà fait. La prochaine fois je re-tenterai mais pour l'instant, c'est comme ça ! Donc, on commence !

    Mélanger le sucre de fleur de coco avec la poudre d'amande, la farine, la pincée de sel et la cardamone. Goûter votre mélange sec et ajustez le sucre et la cardamone à votre goût.

    Ajouter ensuite l'huile de coco désodorisée qui a généralement la consistance d'un beurre mou. Si vous le souhaitez vous pouvez le faire légèrement fondre avant de l'incorporer. Point de fusion : 30 degrés !

    Mélanger bien ! Attention si l'huile de coco n'a pas été chauffée , il faut travailler la pâte jusqu'à la fonte totale de l'huile. Cela donne un pâte très grasse au toucher et facile à travailler.

    Laisser reposer un heure, puis étalez la pâte au rouleau à pâtisserie entre deux papiers sulfurisés. Dans mon cas j'ai fait une epaisseur d'environ un centimètre ( On peut faire plus mince...). Découpez des ronds avec votre emporte pièce et déposez les sur la plaque du four sur un papier sulfurisé.

    Enfournez à 180 degrés pendant 15 minutes. Surveillez un peu en fin de cuisson car chaque four et différent ... Et si vous les faîtes plus fins ajustez votre temps de cuisson, je dirais 10 minutes dans ce cas là.

  2. Réalisation de la crème
    En amont, durant la cuisson des sablés , préparez votre "mixture" dans un cul de poule ou un blender au choix : 200 grammes de Tofu soyeux avec un centimètre de gingembre frais que vous aurez au préalable coupé en tous petits morceaux . Ajouter le sucre : +/-10 grammes. Goûter pour évaluer et ajuster selon votre goût. La crème doit être mousseuse, donc réservez au frais votre mélange et attendez le dernier moment pour mixer car il faut bien le faire bien mousser la crème.

  3. Montage
    Une fois les sablés cuits, mettre une cuillère à soupe de votre crème sur chaque sablé et couvrez les de belles myrtillles du marché. Et voilà un dessert gourmand et léger !

Nutrition: C'est du propre ! Que des produits doux pour les intestins avec un indice glycémique bas. Imaginez vous qu'il n'y a que 30 g de sucre de fleur de coco dans les sablés... On peut raisonnablement se laisser tenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 6 =