Maki sonne à ma porte ?

makitableRouler ses makis, les savourer à la maison et découvrir qu’ils sont franchement meilleurs réalisés par nos soins. C’est évident mais pour comprendre il faut tester ! Car à la maison on y met ce que l’on veut dans un maki. En plus le riz, il est comment dire… plus savoureux !

La recette des Makis : riz et composition

2 mars 2015
Serves 4 personnes : plat
Equipment
Une natte en bambou
Prep time
1h 30m

Ingredients

  • 1
    pavé de saumon
  • 1
    pavé de thon
  • 1
    poignée de bulots
  • 1
    poignée de crevettes roses
  • 1
    concombre
  • 1
    Avocat
  • 1
    bouquet de coriandre
  • 1
    bouquet de ciboulette
  • 1
    herbe fraîche que vous aimez !!!
  • 2
    cuillères à soupes de vinaigre de riz
  • 1
    cuillière à soupe de sucre ou 3/4 si fructose
  • 1/3
    de cuillère à café de sel
  • 1
    tube de wasabi
  • 250 Grams
    de riz rond spécial sushi
  • 250 Grams
    eau froide
  • 1
    bouteille de sauce soja salée
  • 1
    bouteille de sauce soja sucrée
  • 1
    botte de radis (j'avais oublié)

Instructions

  1. Choisir son riz et respecter quelques règles de cuisson ! C'est bien là l'élément le plus important de la préparation des makis, le riz...

    Bien choisir son riz : le prendre par exemple au bon marché pour ceux qui vivent rive gauche. La version écrite intégralement en japonais laisse supposer qu'il est vraiment dédié ! N'hésitez pas à demander conseil. Monoprix aussi en vend et vous en trouverez évidemment dans le quartier de Saint Anne...

  2. La cuisson... Attention, toutes les étapes sont importantes pour obtenir un riz parfait.
    Donc on commence par laver le trois fois le riz à grande eau, jusqu'à obtenir une eau claire. Ensuite on laisse reposer le riz rincé pendant 10 minutes.

    On jette le riz dans une casserole et on recouvre d'eau froide (même poids d'eau que de riz. On couvre le riz avec un couvercle ne laissant pas échapper la vapeur, ou pas trop... Ce couvercle on ne le retirera pas avant complète cuisson du riz. Une fois à ébullition on laisse à feu vif deux minutes. En suite on baisse et on continue avec un tout petit bouillon pendant 10 minutes sans enlever le couvercle. A l'issue de ces dix minutes on retire du feu en gardant le couvercle et on laisse reposer le riz pendant 10 minutes supplémentaires.

  3. En parallèle de de la cuisson du riz on met dans une petite casserole les deux cuillères à soupe de vinaigre de riz + la cuillère de sucre et le sel. On chauffe de manière à faire fondre le sucre . On ne fait pas bouillir, juste chauffer...

  4. Une fois le riz cuit et le vinaigre chauffé on mélange les deux délicatement. Attention pas de grands gestes, il ne faut pas faire de la bouillie mais bien rendre souple et onctueux le riz.

    Une fois mélangé, refroidir le riz. Moi je lui met les fesses dans l'eau fraîche d'un grand saladier pendant quelques instants et je remue un peu le riz... C'est assez rapide.

  5. Avant, pendant ou après la cuisson du riz, il nous faut préparer les légumes et les poissons. Pour cela rien de plus simple : on découpe de fines lanières de poisson, de concombre, de radis, etc.. On dépiaute les crevettes et les bulots. et on prépare les herbes. Sur une assiette ou un plateau on prépare tous les ingrédients afin de n'avoir plus qu'à rouler nos makis.

  6. Prêt pour le roulage ?
    Préparez un bol d'eau fraîche que vous garderez avec vous.
    A ce stade, Il suffit de mettre bien à plat la natte, de déposer dessus une feuille de nori (algue), de se mouiller les doigts, de saisir du riz et de l'étaler en couche fine sur la feuille de nori. Le riz colle, on se mouille souvent les doigts pour parvenir à le manipuler. On dispose le riz jusqu'au bord de la feuille de nori sauf sur un côté où l'on garde un peu de place pour coller le maki. Dessus le riz on forme une petite colline sur une longueur avec nos tranches de poisson, légumes, herbes, crevettes , etc. En fait la sélection se fait en fonction des goûts et des différentes alliances de saveurs que l'on souhaite obtenir. Ensuite il suffit de replier la natte sur elle même pour former un tube. Avec les doigts faîtes attention à bien enclencher la feuille de nori... Roulez jeunesse, c'est votre premier maki ! (ps : sur la photo il manque du riz car je souhaitais le faire plus fin, donc couper un part de nori. En gros couvrez quasi l'intégralité de votre feuille de nori... sauf 1 centimètre)

  7. Maki roulé, on déponse un peu d'eau sur le dernier centimètre pour que la feuille se colle sur elle même et que le rouleau soit fermé.

    Avec un couteau qui coupe bien, on tranche le maki. Attention on coupe, on n'écrase pas, on n'appuie pas, on coupe...

    On présente sur assiette et on déguste !

Nutrition: Le riz c'est sain et le contenu dépend de vos envies, mais d'une manière générale les makis sont plutôt diététiques : poisson crus, légumes crus...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 − = 16